La Cave Lu par Tolkien Glǽmscribe Mathoms Nouveautés
Quenya Sindarin Telerin Qenya Gnomique & Noldorin
Adûnaïque Westron Khuzdul Noir parler Valarin
Vieil anglais – Tolkien Vieil anglais Moyen anglais
Gotique Vieux norrois Finnois Gallois Latin
Isä meidän
Français
Finnois
Fraktur

Isä meidän, joka olet taiwai$sa.
Isä meidän, joka olet taivaissa.
Notre Père qui es aux cieux,
Pyhitetty olkoon sinun nimesi.
Pyhitetty olkoon sinun nimesi.
que ton Nom soit sanctifié,
Tulkoon sinun waltakuntasi.
Tulkoon sinun valtakuntasi.
que ton règne vienne,
Tapahtukoon sinun tahtosi
Tapahtukoon sinun tahtosi
que ta volonté soit faite
myö$ maan päällä niin kuin taiwaa$sa.
myös maan päällä niin kuin taivaassa.
sur la terre comme au ciel.
Anna meille tänä päiwänä
Anna meille tänä päivänä
Donne-nous aujourd’hui
meidän jokapäiwäinen leipämme.
meidän jokapäiväinen leipämme.
notre pain de ce jour.
Ja anna meille meidän syntimme anteeksi,
Ja anna meille meidän syntimme anteeksi,
Pardonne-nous nos offenses,
niinkuin mekin anteeksi annamme niille
niinkuin mekin anteeksi annamme niille
comme nous pardonnons aussi
jotka owat meitä wa$taan rikkoneet.
jotka ovat meitä vastaan rikkoneet.
à ceux qui nous ont offensés.
Äläkä saata meitä kiusaukseen,
Äläkä saata meitä kiusaukseen,
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
waan pää$tä meidät paha$ta.
vaan päästä meidät pahasta.
mais délivre-nous du mal.



Sillä sinun on waltakunta ja woima
Sillä sinun on valtakunta ja voima
Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance
ja kunnia iankaikkise$ti.
ja kunnia iankaikkisesti.
et la gloire, pour les siècles des siècles.



Aamen.
Aamen.
Amen.

Commentaire
Le texte de la prière est une des versions employées en Finlande.

Est reproduite en regard la version française œcuménique de la prière, récemment révisée, et mise en usage depuis fin 2017 dans l’Église catholique et l’Église protestante unie de France.

Comme en français, cette version finnoise évoque dans la cinquième demande le pardon des offenses ou des péchés, suivant le texte de l’évangile selon Luc, alors que d’autres versions suivent plutôt l’évangile selon Matthieu en employant des termes tels que « remets-nous nos dettes, comme nous les remettons aussi à nos débiteurs ».

L’enregistrement a été réalisé par Petri Tikka, un passionné des langues de Tolkien dont le finnois est la langue maternelle. Merci Petri !

Le texte est transcrit en Fraktur, un style d’écriture gothique employé en typographie en Finlande jusqu’à la fin du XIXe siècle. Selon l’usage d’alors, w remplace en Fraktur ce qui s’écrit v en Antiqua (terme générique désignant l’ensemble des styles de l’alphabet latin autres que le gothique, tels qu’employés généralement de nos jours). Nous nous sommes servis de la police Berthold Mainzer Fraktur de Peter Wiegel.

Références
Olteanu, Michael. Convent of Pater Noster: The Lord’s Prayer in 1817 languages and dialects. Christus Rex et Redemptor Mundi, 1995-2014. 🌍 Internet Archive.
Rosary Prayers in Different Languages. 🌍 Mary’s Rosaries.

Les œuvres de John Ronald Reuel et Christopher Tolkien sont soumises au droit de leurs auteurs ou de leur ayants droit, dont leurs éditeurs et le Tolkien Estate.
Les citations des autres auteurs, éditeurs et traducteurs mentionnés en bibliographie sont soumises au droit de leurs auteurs respectifs ou de leurs ayants droit, hormis les cas où ces droits ont expiré.
Dernière mise à jour du site : 30 juillet 2019. Nous contacter :